Tresordure / Dumpster Diving

Photo par/by Juan Pablo Serrano Arenas de/from Pexels

[ENGLISH FOLLOWS] Il y a de cela plusieurs années, mes enfants et moi avons vécu une période de deux ans où nous ne pouvions financièrement nous permettre d’aller à l’épicerie. Notre budget pour le mois était de 50$ pour la nourriture. Cela n’a pas été une période facile! Créative, débrouillarde et déterminée à ce que mes enfants soient bien nourris et ne vivent aucune conséquence de cette infortune financière, j’ai fait appel aux nombreuses ressources de notre ville. J’ai rapidement découvert qu’il était tout à fait possible de vivre et manger adéquatement sans jamais poser le pied à l’épicerie. Je suis devenue experte en alimentation trouvée ou donnée. Sachez que mon intérêt pour l’alimentation saine et la biochimiste en moi font que je n’ai jamais accepté de compromis concernant la nourriture consommée par mes enfants. Donc, oui il est possible de bien manger sans jamais dépenser!

Quelques exemples: distributions alimentaire (église, Université, associations), cuisine communautaire (centre communautaire, de quartier), associations et regroupements pour les familles, dons, paniers.

J’ai découvert par la même occasion tout un autre monde: celui du gaspillage alimentaire et des mensonges de notre société qui disent qu’on doit “mériter le droit” d’acheter notre d’épicerie alors qu’il y a davantage de nourriture que tout ce qu’on pourrait manger et qu’elle est jetée en grande quantité aux poubelles!

J’ai aussi découvert l’invisibilité de la pauvreté (j’étais loin d’être seule à vivre dans ma situation) et la solidarité, l’entraide, la compassion de tant de gens que j’ai rencontrés pendant cette période, autant ceux dans le besoin comme ma famille et moi, que les donateurs, organismes et intervenant-e-s.

Plus tard, j’ai appris qu’il y a avait tout un mouvement qui vise moins de consommation et de gaspillage et que tout un réseau s’était développé autour de ce concept, par des gens de tous les niveaux sociaux et de revenus: Le Dumpster Diving ou Tresordure. Mon esprit scientifique et curieux m’a amenée à en apprendre davantage et à le pratiquer d’une manière réfléchie, étudiée et très sécuritaire. Je n’ai pas utilisé ces aliments pour mes enfants mais seulement pour moi: pâtisseries et pains dans les bacs en arrière des boulangeries (enveloppés à l’époque dans des sacs blancs par les propriétaires pour qu’on sache que c’était les invendus de la veille), fruits et légumes “moches” du marché, placés dans des bacs indiqués “déchets organiques” à la fin de chaque journée, produits fermés ou encore emballés en arrière des épiceries (jusqu’à ce qu’il y ait des compacteurs qui détruisent tout).

J’ai aussi discuté avec de nombreux propriétaires de restaurants et commerces, avec l’idée de mettre en place un réseau de distribution “ouvert” en place (plutôt que “fouiller” dans les poubelles après la fermeture des magasins!) J’ai été très touchée de savoir que beaucoup voulaient redonner à la communauté mais craignaient les conséquences légales, n’avaient rien qui facilitaient leurs efforts et qu’il y avait eu des répercussions pour certains lors de dons de produits invendus ou dont la date d’ “expiration” était passée.

Cela fait vraiment longtemps alors je ne sais pas comment la situation a évolué depuis, je suis très heureuse de voir que de nombreuses initiatives au niveau de l’accès à l’alimentation gratuite et en toute dignité sont lancées. Personne ne devrait manquer de nourriture quand on en jette la majorité aux poubelles!

[FRANÇAIS CI-DESSUS] Several years ago, my children and I experienced a time period of two years where we could not afford to buy groceries. Our family budget for food was 20-50$ per month. That was not an easy time! Creative, resourceful and determined to feed my children well and not have them experience any ill consequence from our financial misfortune, I called upon the numerous resources in our city. I quickly discovered that it is absolutely possible to live and eat well without ever setting foot in a grocery store. I became an expert in food that is found or given. With my interest for healthy eating and as a biochemist, I never accepted compromises with regards to the food eaten by my children. So, yes it is possible to eat well without spending at all!

A few examples: food distributions (churches, University, associations), community kitchens, (community centers, neighborhood centers), associations and groups for families, donations, hampers.

At the same time, I discovered a whole new world: that of food waste, and the lies in our society that say that we have to “earn the right” to buy groceries when there is more food than anything we could all eat and it is being thrown to the garbage!

I also discovered the invisibility of poverty (I was far from alone in my situation) and the solidarity, the support and the compassion of so many people that I met in that time period, from those who were in a similar situation as my family and I, as well as from donors, charities and workers.

Later I learned that there is a movement aiming for less consumption and waste and that there was a whole network that had developed around that concept, by people of all social and income levels: Dumpster Diving. My scientific and curious mind led me to learn more and to practice it in a very thoughtful, studied, safe manner. I did not use that food for my children but only for myself: pastry and bread from containers behind bakeries (placed in white trash bags by the owners so we would know it was what they had not been able to sell the day before), “ugly” fruit and vegetables from the markets, placed in open containers written “organic waste” at the end of each day, unopened packages or items still wrapped behind grocery stores (until they installed compactors that destroy it all).

I also had discussions with many restaurant and business owners, about the idea of creating an “open” distribution network (rather than having to sort through garbage after store hours!). I was very moved because several of them wanted to give back to the community but were worried about the legal consequences, had nothing to help them in their efforts and some had had issues in the past when giving away food items that were unsold or past their “expiry” date.

That was really a long time ago so I am not sure how the situation has evolved since then, I am very happy to see all the initiatives that are being launched for free access to food in all dignity. Nobody should lack for food when we throw most of it away in the garbage!

Merci de nous suivre et de nous aimer /Please follow and like us:
Ce contenu a été publié dans Enfants / Children, Famille / Family, Perso/Self, Redonner / Giving Back. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *